L’orthodontie pour mieux respirer

une meilleure respiration grâce à l'orthodontie. Cabinet orthodontie la rochelle docteur jacob et docteur pichon

L’orthodontie pour mieux respirer

L’orthodontie pour une meilleure respiration

Les signes avant-coureurs d’une mauvaise respiration

Votre enfant a des cernes, une tendance à respirer par la bouche, ses lèvres sont sèches, son nez encombré ? Ce sont peut-être les signes d’une respiration déficiente. Il est préférable de consulter votre médecin traitant ou pédiatre, un ORL mais également un orthodontiste.

 

L’importance de la fonction respiratoire

En passant par le nez, l’air est purifié, réchauffé et humidifié avant son entrée dans les poumons.

Une respiration fonctionnelle nasale et sinusienne, couplée à une bonne mastication, joue également un rôle dans la bonne croissance du visage de l’enfant et l’alignement de ses dents.

Dans le cas contraire, l’enfant va compenser en ouvrant la bouche et placer sa langue vers le bas pour dégager ses voies respiratoires. L’air inspiré n’est plus filtré par le nez, amenant son lot de pathologies ORL. La mâchoire quant à elle, s’allonge verticalement au détriment de sa bonne croissance en largeur.

En conséquence, l’alignement des dents est peu à peu perturbé.

 

Quel est le rôle de l’orthodontie ?

L’orthodontiste joue tout d’abord un rôle très important de dépistage. Suite à son diagnostique, des bons gestes et un traitement adapté pourrons être mis en place :

  • Bien se moucher c’est la clé : votre orthodontiste saura vous conseiller pour bien apprendre à votre enfant à se moucher efficacement et a utiliser du sérum physiologique en cas d’encombrement
  • Un diagnostique complet : une fois une premier diagnostique posé, votre orthodontiste vous renverra vers un ORL ou un allergologue pour compléter le bilan et évaluer la perméabilité nasale et éventuellement proposer une ablation des amygdales ou des végétations dans le cas où elles feraient obstacle à une bonne respiration.
  • Les traitements orthopédiques préventif : enfin, votre orthodontiste procédera à un traitement préventif. Ces derniers sont généralement peu contraignant et agissent rapidement pour un rétablissement quasiment immédiat d’une bonne ventilation respiratoire. Ils sont suivis par une rééducation fonctionnelle.

Dans les cas les plus graves, un Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) peut être détecté. Là encore, les traitements orthodontiques permettent d’améliorer la santé du jeune patient.

À la suite du traitement, un suivi est mis en place. Son importance est capitale, notamment chez les patients en bas âges. En effet, malgré un rétablissement et des voies respiratoires dégagées, ils peuvent, par habitude, conserver une respiration par la bouche. Une série de petits exercices simples et rapides, précédés par un bon mouchage et un nettoyage du nez, permettent d’y remédier. Ils peuvent être complétés par de petits « appareils d’éducation fonctionnelle », qui aident a positionner la langue vers le haut et maintiennent les lèvres jointes.

 

Si votre enfant présente des signes indicatifs ou pour toute question, n’hésitez pas à consulter notre équipe pour tout renseignement. Vous pouvez également prendre rendez-vous en ligne.